L'externalisation du recrutement

Aller en bas

L'externalisation du recrutement

Message  frogAdmin le Dim 28 Sep - 15:46

Je souhaite rebondir sur cette question d'actualité et tellement réelle. Il suffit quelquefois de compter le nombre d'employés "internes" dans une PME pour se rendre compte que la majorité des individus n'en font pas partie. Ajoutons à cette question, que devient la culture d'entreprise ?

Les rachats, les fusions, les implantations dans les pays voisins et maintenant lointains ne participent pas à améliorer le sentiment de sécurité et de confirmer l'identité professionnelle au sein des sociétés. Malsow prend un coup dans l'aile en omettant la case " Besoin de voyager pour réussir".

Il me semble que nous sommes en train de sacrifier une génération, celle du Papy boom au profit du moins coutant en utilisant en masse les populations low cost pour des gains à court termes, en oubliant l'expérience et le savoir-faire de nos aïeux. Les formations et les passages de témoins laissent la place aux populations sous-payées et surexploité par nos chers directeurs d'entreprises qui ne se donnent plus la peine de serrer les mains de leurs employés quand on a la chance de les deviner derrière une cohortes de courtisans souvent fraichement sortis de grandes écoles Anglo-Américano-Suisse avec Chinois en première langue.

De même, nous perdons tout repère lorsque nous sommes conduit par un encadrement trop jeune qui ne discerne pas toujours les fondements techniques d'un projet. Ou sont passé les ingénieurs maison, les cheveux blancs pédagogues qui en 2 mots nous faisaient comprendre le sens de nos études.

Et la France dans tout ça ? Va t-elle pouvoir sortir son épingle du jeu alors que les sociétés ferment les unes après les autres ou sont expatriées à 10 000 km de leur berceau d'origine. Serons nous obligé d'augmenter la qualité de notre enseignement pour accroître la quantité d'ingénieurs et de cadres de manière à rester concurrentiel devant ce nouveau jeu de Poker dont personne ne connait les règles. Sommes nous témoins d'un nouveau partage de nos contemporains sur un marché où le monde entier se trouve être la table de jeu _ les pions (souvent exprimé pour la base et aujourd'hui le français moyen) sont-ils en train d'êtres redistribués sur l'échelle planétaire par l'ensemble des conseilles d'administrations et autres directeurs de casino crapuleux.

Devons nous compter sur l'Union Européenne pour assurer notre avenir ? Je ne pense pas !

Mon grand père a travaillé toute sa vie au même endroit après guerre, mon père à garder le même métier durant 25 ans, personnellement je pense avoir eu de la chance d'être resté 14 ans chez le même employeur, Oups pardon ! ma société a changé 3 fois de raison sociale. Mon fils que fera t-il, lui ?

Stages, Langues vivantes obligatoires Anglais, Chinois, Russe et pour vraiment être complet Espagnole et Portugais, comme cela il sera sûre de pouvoir se vendre partout sur la planète. Je me demande si il ne faudrait pas inventer une "Langue Mondiale" , cela serait beaucoup plus simple avec l'Espéranto Moderne.

Obligation de réussir à l'école pour avoir un métier sur un secteur pérenne qui par ordre d'importance devra commencer par BIO, ECO et finir par DURABLE et RENOUVELABLE.

Souvent, j'imagine notre planète comme un gros ballon de cirque qui tourne en rond et sur lequel nous marchons pour ne pas tomber.
avatar
frogAdmin
Admin

Messages : 11
Date d'inscription : 01/06/2008
Age : 49
Localisation : IDF

Voir le profil de l'utilisateur http://frogetech.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum